Noël

Lorsque Noël désigne la fête de la naissance du Christ ou l’époque correspondant à cette fête, il prend une majuscule. On écrit au pluriel : des Noëls.

Quand Noël entre en composition dans la locution nominale père Noël, seul le second terme prend une majuscule1. On écrit au pluriel : des pères Noël.

Ceux qui ont des gosses, et ils sont nombreux, même parmi les truands les plus patentés, voudraient pour un jour tout effacer, redevenir de bons caves, jouer aussi les pères Noël.

Alphonse Boudard, La Cerise, p. 396.

Sources :

  • Base historique du vocabulaire français [en ligne], Analyse et traitement informatique de la langue française, CNRS/Université Nancy-II, 2001.
  • Berthier (Pierre-Valentin) et Colignon (Jean-Pierre), Lexique du français pratique, [Paris], Solar, DL 1981.
  • Boudard (Alphonse), La Cerise, Paris, Plon, DL 1963.
  • Dournon (Jean-Yves), Dictionnaire d’orthographe et des difficultés du français, éd. entièrement revue en 1982, Paris, Librairie générale française (coll. « Le Livre de poche »), 1982.
  • Girodet (Jean), Pièges et difficultés de la langue française, Paris, Bordas (coll. « Dictionnaire Bordas »), cop. 2007.
  • Guéry (Louis), Dictionnaire des règles typographiques, 3e éd. corrigée et augmentée, Victoires éditions (coll. « Métier journaliste »), 2005 [1996].
  • Larousse, Le Petit Larousse illustré, éd. 2010, Larousse, 2009.
  • Petit Robert : dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Le), éd. 2015, sous la dir. de Josette Rey-Debove et Alain Rey, Le Robert, 2014.