ou

ou (accord de l’adjectif ou du participe passé avec plusieurs noms coordonnés par) Il faut distinguer différents cas.

A. L’adjectif ou le participe est épithète

1. S’il ne se rapporte qu’au dernier nom, l’accord se fait avec celui-ci :

 Je voudrais un château, un palais ou une maison spacieuse.

2. Si l’idée qu’il exprime peut se rapporter à tous les noms, l’accord se fait avec ceux-ci :

 Ce peuple se nourrit de viande ou de poisson grillés (il peut manger les deux).

3. Si l’idée qu’il exprime se rapporte à un seul nom à l’exclusion de tout autre, l’accord se fait avec le dernier :

 La police a découvert un homme ou une femme carbonisée dans l’entrepôt incendié (seul l’un des deux a été carbonisé).

Remarque :

Dans le troisième cas, si l’accord avec le dernier nom crée une ambiguïté, il se fait alors au pluriel :

 Nous recherchons un étudiant ou une étudiante compétents (seule une personne sera engagée).

La formulation Nous recherchons un étudiant ou une étudiante compétente laisserait à penser que l’étudiant peut se dispenser d’être compétent !).

Enfin, si l’accord au pluriel lui-même ne permet pas de lever l’ambiguïté, il faut trouver une autre formulation :

Plutôt que :

 J’adopterai un chien ou un chat affectueux,

on écrira :

 J’adopterai un animal, chien ou chat, affectueux.

B. L’adjectif ou le participe est attribut

S’il y a exclusion d’un des noms et que ceux-ci soient de genre différent, l’accord se fait au masculin :

 Est-ce Pierre ou Marie qui est le plus doué ?

Remarque :

Si une phrase mêle épithète et attribut avec exclusion d’un des noms, les adjectifs ou les participes sont au masculin.

 L’homme ou la femme carbonisé est plutôt grand.

On préférera cependant :

 La femme ou l’homme carbonisé est plutôt grand.

Sources :

  • Boniface (Alexandre), Grammaire française méthodique et raisonnée, 9e éd., Paris, Jules Delalain, 1843.
  • Breckx (Monique), Grammaire française, 4e éd. revue et actualisée, Bruxelles, De Boeck, DL 2012.
  • Bureau de la traduction, Clefs du français pratique [en ligne], Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 2016.
  • Grevisse (Maurice) et Goosse (André), Le Bon Usage, 14e éd., De Boeck, Duculot, 2008 [1936].
  • Hanse (Joseph) et Blampain (Daniel), Nouveau Dictionnaire des difficultés du français moderne, 4e éd., De Boeck, Duculot, 2000.
  • Wagner (Robert-Léon) et Pinchon (Jacqueline), Grammaire du français classique et moderne, éd. revue et corrigée, Hachette supérieur (coll. « HU. Langue française »), 2004 [1991].