rocher

Le rocher de Monaco, ou le Rocher (avec une majuscule), est la partie la plus ancienne de la principauté et correspond aujourd’hui à Monaco-Ville1.

Le Rocher, appliqué à Monaco-Ville et employé absolument, se relève dès 1867 :

[…] tel brave homme de Villefranche, dont le cousin ou le neveu habite le rocher, n’a jamais vu l’endroit que les Parisiens appellent Monaco, et qui n’est en réalité que la maison de jeu.

« Charles Yriarte, « Courrier de Paris », Le Monde illustré.

Sources :

  • Grand Robert de la langue française (Le), sous la dir. d’Alain Rey, 2e éd., 6 vol., Paris, Dictionnaires Le Robert, DL 2001.
  • Larousse, Grand Larousse universel, 15 vol., Paris, Larousse, DL 1982-1985.
  • Petit Robert : dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Le), éd. 2015, sous la dir. de Josette Rey-Debove et Alain Rey, Le Robert, 2014.
  • Yriarte (Charles), « Courrier de Paris », Le Monde illustré, samedi 26 janvier 1867.